Sinopsis

Une critique émancipatrice du capitalisme et son dépassement libertaire

Episodios

  • La Révolution française. Luttes de classes, de genres et décoloniales

    La Révolution française. Luttes de classes, de genres et décoloniales

    14/07/2020 Duración: 02h16min

    Une émission d’histoire des luttes de classe, de genre et de décolonisation en France et à Saint-Domingue (Haïti) entre 1789 et 1804, à partir notamment de Bourgeois et bras-nus. Guerre sociale durant la Révolution française (Libertalia, 2013) de Daniel Guérin et de Les Jacobins Noirs. Toussaint Louverture et la Révolution de Saint-Domingue (Amsterdam, 2017) de C. L. R. James – avec Caroline Fayolle, historienne, maîtresse de conférences en histoire à l’Université de Montpellier III et autrice sur ce sujet de La femme nouvelle. Genre, éducation, révolution (1789-1830) (CHTS, 2017), de Le féminisme. Histoire et actualité (Presses Universitaires Blaise Pascal, 2018) et de plusieurs articles. La première partie (1 heure) comporte : Une genèse de la Révolution française comme produit des contradictions d’un Ancien Régime non-capitaliste incapable de se réformer face à une pression géopolitique anglaise capitaliste croissante, à partir d’une lecture des travaux du « marxisme politique » (ceux de Ge

  • Un futur sans police. Vers l’abolition des forces de l’ordre social

    Un futur sans police. Vers l’abolition des forces de l’ordre social

    03/07/2020 Duración: 31min

    En écho à la vague historique de révoltes anti-police aux États-Unis à la suite de l’assassinat de George Floyd, une émission autour des mouvements visant aux États-Unis et en France à une abolition des forces de l’ordre social – avec Gwenola Ricordeau et Joel Charbit, sociologues, (co)auteurs d’un article sur ce sujet et militant-e-s de l’abolitionnisme pénal. L’émission (30 minutes) comporte : Une description des mouvements et des idées d’abolition de la police au sein du mouvement social étasunien actuel, son influence dedans et ses divergences avec les solutions réformistes ; Une mise en exergue des origines historiques de ce mouvement abolitionniste aux États-Unis ; Une description des propositions stratégiques de ces mouvements pour parvenir à l’abolition des forces de l’ordre ; Une discussion autour des articulations entre abolitionnisme anti-police et abolitionnisme pénal ; Une mise en lumière des critiques radicales de l’institution policière en France ;

  • Système pénal et carcéral : système raciste et capitaliste

    Système pénal et carcéral : système raciste et capitaliste

    07/04/2020 Duración: 01h17s

    En écho aux révoltes des prisonniers et à leur situation critique face au coronavirus, aux violences policières et aux amendes racistes, une émission d’analyse critique anticapitaliste et anti-raciste du système pénal et carcéral à partir de Capitalisme carcéral (Divergences, 2020) de Jackie Wang et de La couleur de la justice. Incarcération de masse et nouvelle ségrégation raciale aux États-Unis (Syllepse, 2017) de Michelle Alexander - avec la postfacière de Capitalisme carcéral, Gwenola Ricordeau, également autrice sur ce sujet de Pour elles toutes. Femmes contre la prison (Lux, 2019). L’émission (1 heure) comporte : Une mise en exergue des différences d’approche de l’abolitionnisme pénal et carcéral en France et aux États-Unis ; Une description de l’argument d’une continuité entre esclavage, ségrégation et incarcération de masse des Afro-Américains, notamment en termes de privation de droits et de travail forcé ; Une analyse de l’explosion carcérale des dernières décennies aux Éta

  • Validisme et darwinisme social à l’ère du coronavirus

    Validisme et darwinisme social à l’ère du coronavirus

    01/04/2020 Duración: 48min

    Une analyse matérialiste intersectionnelle du validisme et du darwinisme social à l’ère du coronavirus et d’une gestion de crise sanitaire discriminatoire vis-à-vis des personnes ayant un handicap, des personnes âgées, des racisé-e-s et des prolétaires (avec ou sans emploi) – avec Benoit, professeur de philosophie, théoricien critique et militant de l’Union Communiste Libertaire, et auteur sur ce sujet de deux articles. L’émission (50 minutes) comporte : Une définition du validisme au sens strict comme système d’oppression et de discrimination des personnes en situation de handicap, du validisme au sens large comme pathologisation des personnes opprimées et du darwinisme social comme légitimation de l’élimination structurelle (laissez-faire libéral) ou même active (eugénisme négatif : stérilisations forcées et/ou élimination physique) de ces deux catégories ; Une critique du darwinisme social de l’actuelle gestion de crise sanitaire, qui laisse s’exposer au coronavirus principalement des

  • Accoucher et avorter autrement. De la démédicalisation à la reconfiguration des normes sociales

    Accoucher et avorter autrement. De la démédicalisation à la reconfiguration des normes sociales

    25/03/2020 Duración: 41min

    Une analyse sociologique conjointe de l’accouchement et de l’avortement dans des lieux « alternatifs » en France et au Québec, à partir de l’article de Mathieu Azcué et de Marie Mathieu « Accoucher et avorter autrement. De la démédicalisation à la reconfiguration des normes sociales » – avec cette dernière, sociologue et autrice de plusieurs articles et d’une thèse sur ces sujets. L’émission (40 minutes) comporte : Une présentation des alternatives d’accouchement et d’avortement étudiées, de leurs projets initiaux, de leur institutionnalisation respective et des effets de celle-ci ; Une discussion des reconfigurations des normes sociales opérées dans ces institutions « alternatives », et des trajectoires opposées de l’accouchement et de l’avortement en termes de démédicalisation, de représentation et de prise en charge collective au sein de ces institutions et des sociétés occidentales plus généralement ; Un débat autour du caractère plus ou moins anti-patriarcal des accouchements –

  • Pour un féminisme anti-carcéral

    Pour un féminisme anti-carcéral

    25/02/2020 Duración: 46min

    À contre-courant de l’instrumentalisation sécuritaire et raciste des violences patriarcales et du féminisme carcéral, une critique du système pénal et des prisons dans une perspective féministe intersectionnelle à partir de Pour elles toutes. Femmes contre la prison (Lux, 2019) – avec l’autrice, Gwenola Ricordeau, professeure assistante en justice criminelle à la California State University et également autrice sur ce sujet de Les détenus et leurs proches. Solidarités et sentiments à l’ombre des murs (Autrement, 2008). L’émission (40 minutes) comporte : Une définition de l’abolitionnisme pénal et carcéral comme visant à une abolition de ces systèmes (et non du travail du sexe) ; Une critique de l’argumentaire du féminisme carcéral en réponse aux violences sexuelles ; Une mise en exergue de l’existence d’une charge matérielle, mentale et émotionnelle des femmes suite à l’emprisonnement ou à la mise sous bracelet électronique de leurs proches ; Une discussion autour des « réformes

  • Le temps des émeutes et des manifestations sauvages

    Le temps des émeutes et des manifestations sauvages

    17/02/2020 Duración: 44min

    En ces temps de mouvement social, un voyage au cœur des manifestations et des violences de rue à Paris au début du 20ème siècle à partir de Le goût de l’émeute. Manifestations et violences de rue dans Paris et sa banlieue à la « Belle Époque » (L’Échappée, 2012) – avec l’auteure, Anne Steiner, maître de conférences à l’Université Paris 10 Nanterre, également auteure sur ce sujet de Le Temps des révoltes. Une histoire en cartes postales des luttes sociales à la « Belle Époque » (L’Échappée, 2015) et de Les En-Dehors. Anarchistes individualistes et illégalistes à la Belle Époque (L’Échappée, 2020). L’émission (50 minutes) comporte : Une définition de l’émeute, spontanée, imprévisible et violente, et de la manifestation, prévue, ritualisée et pacifique ; Une histoire du régime juridique des manifestations, complètement interdites (et donc brutalement réprimées) jusqu’en 1909, et peu encadrées légalement jusqu’en 1935 ; Une description des émeutes de 1909-1910 suite respectivement à l’an

  • Le mouvement pro-pédophilie des années 1970, stade gauchiste de la domination adulte

    Le mouvement pro-pédophilie des années 1970, stade gauchiste de la domination adulte

    24/01/2020 Duración: 01h23s

    En écho à l’affaire Gabriel Matzneff suite aux révélations de Vanessa Springora et aux débats autour des responsabilités de Mai 68, une analyse des violences sexuelles sur mineurs comme des manifestations d’une domination adulte partiellement occultée au sein du discours du mouvement pro-pédophilie, coupable dès lors non d’un excès de « libération sexuelle » mais d’une légitimation de rapports de pouvoir et donc de violence – avec Tal (et non plus Delphine) Piterbraut-Merx, qui rédige une thèse à l’ENS Lyon et au CRESPA sur ce sujet. L’émission (1 heure) comporte : Une mise en exergue de l’existence au cours des années 1970 d’un contraste entre une parole médiatisée (celle des pédophiles et des pro-pédophilie) et d’une parole silencée (celle des enfants victimes de violences sexuelles) ; Une critique de l’instrumentalisation par des adultes pédophiles des revendications légitimes des mineurs adolescents (notamment du FHAR) à une sexualité autonome ; Un rappel de l’existence d’un troi

  • Élections truquées, coup d’État et résistances anti-coloniales en Bolivie (2ème partie)

    Élections truquées, coup d’État et résistances anti-coloniales en Bolivie (2ème partie)

    16/01/2020 Duración: 55min

    Un décryptage des événements en Bolivie à partir d’une perspective autonome et du temps long des résistances anti-coloniales – avec Sam et Dani, auteurs d’articles sur ce sujet et entretenant avec lui des liens personnels. La deuxième partie (50 minutes) comporte : Une histoire des luttes des classes populaires en Bolivie des années 1990-2000, et notamment « la guerre de l’eau de Cochabamba » en 2000 ; Une analyse des conditions de l’arrivée au pouvoir d’Evo Morales et de son parti (le MAS) ; Un bilan critique de l’exercice du pouvoir d’Evo Morales et du MAS : maintien d’un capitalisme extractiviste, néolibéral, exportateur et de connivence et de l’hégémonie des classes dominantes coloniales traditionnelles, cooptation et répression des mouvements populaires et indigènes, et un mix de réformes sociales et néolibérales ; Une analyse de la fraude électorale de Morales et du coup d’Etat des classes dominantes coloniales traditionnelles, résultats d’une défiance croissante des classes pop

  • Élections truquées, coup d’État et résistances anti-coloniales en Bolivie (1ère partie)

    Élections truquées, coup d’État et résistances anti-coloniales en Bolivie (1ère partie)

    16/01/2020 Duración: 44min

    Un décryptage des événements en Bolivie à partir d’une perspective autonome et du temps long des résistances anti-coloniales – avec Sam et Dani, auteurs d’articles sur ce sujet et entretenant avec lui des liens personnels. La première partie (40 minutes) comporte : Une histoire des structures de domination incas et espagnoles et des résistances communautaires face à ces structures ; Une analyse de la révolte de Tupac Katari de 1781 et de ses objectifs politiques ; Une histoire de l’indépendance bolivienne comme prise de pouvoir des colons et instauration d’une république oligarchique féodale ; Une discussion de l’articulation du féodalisme bolivien et du capitalisme mondial au 19ème siècle et des transformations résultant de ce développement combiné et inégal de deux modes d’exploitation ; Une analyse de la révolution de 1952, de ses origines et de ses suites ; Une histoire de l’insurrection anti-dictature de 1979, de l’arrivée au pouvoir post-insurrectionnelle d’une g

  • Révolutions, contre-révolutions et guerres de l’Algérie à l’Iran et de Syrie au Yémen (2011-2019)

    Révolutions, contre-révolutions et guerres de l’Algérie à l’Iran et de Syrie au Yémen (2011-2019)

    10/01/2020 Duración: 01h42min

    Une discussion d’Armand Paris de Sortir du capitalisme et de Guillaume Deloison autour des révolutions, des contre-révolutions et des guerres de l’Algérie à l’Iran et de Syrie au Yémen des premiers « Printemps arabes » à nos jours. L’émission (1 heure 40 minutes) comporte : Une définition des caractéristiques communes de l’espace allant de l’Algérie à l’Iran et de la Syrie au Yémen, aux racines des soulèvements de cette région : héritage colonial ou semi-colonial, sous-industrialisation, prédominance du capitalisme d’Etat et rentier (hydrocarbures, construction, tourisme), dépendance aux importations, à l’envoi d’argent des diasporas et aux institutions internationales (FMI), chômage et travail informel massifs, fortes inégalités ; Une description du cycle révolutionnaire et contre-révolutionnaire en Egypte (2011-2013) et de ses composantes : prolétariat urbain, prolétariat industriel, classes moyennes, commandement militaire, président et ses proches, classe politique, capitalistes de conniven

  • La révolte au Liban et ses racines historiques

    La révolte au Liban et ses racines historiques

    21/12/2019 Duración: 01h06min

    Une émission autour du soulèvement libanais en cours depuis mi-octobre 2019 et de ses racines historiques – avec Joey Ayoub, écrivain, chercheur, rédacteur à Global Voices et Ifex, et participant actif au soulèvement en cours et à celui de 2015. L’émission (1 heure) comporte : Une histoire du système confessionnel libanais de l’Empire ottoman à nos jours ; Une discussion de l’articulation entre rapports de classe et confessionnalisme au Liban ; Une explication du système de pouvoir confessionnel au Liban, de son hégémonie et de sa résilience ; Une analyse du soulèvement en cours comme réformiste (altercapitaliste) et révolutionnaire (anti-système confessionnel) ; Une genèse du soulèvement à partir des gigantesques incendies de mi-octobre ; Une explication du caractère trans-confessionnel et anti-confessionalisme du soulèvement, et notamment de sa remise en cause du caractère privatisé de l’espace public ; Une analyse de la crise économique actuelle au Liban, de sa gesti

  • Dernières nouvelles du front du Rojava et de Syrie

    Dernières nouvelles du front du Rojava et de Syrie

    09/12/2019 Duración: 01h34min

    À l’aune des derniers événements au Rojava et en Syrie et de récentes publications de chercheurs revenus de ce front, une émission de bilan de l’offensive turque et des dernières mobilisations populaires, mais aussi de la contre-révolution du régime, de l’attitude des « amis de la Syrie » (Turquie, Qatar, Arabie Saoudite) depuis 2011 et des transformations socio-politiques au Rojava sous l’égide du PYD – avec VP, co-auteur de plusieurs articles à ce sujet. La première partie (40 minutes) comporte : Une analyse des stratégies contre-révolutionnaires du régime depuis 2011 à partir du livre de Joseph Daher Syria after the uprisings. The political economy of State resilience (Pluto Press, 2019) ; Une critique des impérialismes régionaux auto-proclamés « amis de la Syrie » (Turquie, Qatar, Arabie Saoudite) et de leurs instruments (Frères musulmans, « Conseil National Syrien », « Armée nationale syrienne ») ; Une discussion des évolutions récentes au sein des zones du régime (manifestation

  • Au cœur de la révolution syrienne – entretien avec Leila Al-Shami

    Au cœur de la révolution syrienne – entretien avec Leila Al-Shami

    06/12/2019 Duración: 42min

    Une interview de VP avec Leila Al-Shami, co-autrice de Burning Country. Au cœur de la révolution syrienne (L’échappée, 2018/9), et avec deux membres du collectif de traduction de Burning Country, autour du Rojava et de sa situation actuelle, mais surtout de l’insurrection syrienne, de ses racines historiques, de son déclenchement, de son dénigrement, de sa répression, de sa militarisation, de sa confessionnalisation, de son écrasement et de sa situation actuelle.

  • L’ambivalence des villes modernes : entre aliénation et émancipation

    L’ambivalence des villes modernes : entre aliénation et émancipation

    29/11/2019 Duración: 01h11min

    Une émission de critique dialectique des villes modernes, par-delà leur apologie libérale et leur rejet réactionnaire, autour de Métromarxisme. Un conte marxiste de la ville (Entremonde, 2019) d’Andy Merrifield – avec Julien Guazzini, son traducteur. L’émission (1 heure 10 minutes) comporte : Une présentation générale de l’auteur, de son parcours et de son livre ; Une description de l’analyse d’Engels de l’espace (en termes de zonage et de circulation), notamment en termes de formation du prolétariat anglais, de critique du proudhonisme (devenir propriétaire comme solution aux problèmes de logement) et d’hypocrisie des réformes urbaines (déplacement des taudis pour des raisons d’hygiène bourgeoise et non leur élimination) ; Une présentation de Benjamin comme introducteur d’une approche sensible des villes modernes, comme expérience et non seulement comme théorie ; Une analyse du rapport des auteurs aux villes qu’ils ont étudiées, de leur expérience sensib

  • Arabicides. Les crimes racistes en France au cours des années 1970 : aux origines du racisme actuel

    Arabicides. Les crimes racistes en France au cours des années 1970 : aux origines du racisme actuel

    22/11/2019 Duración: 28min

    Un décryptage de l’explosion des crimes racistes en France au cours des années 1970 – avec Hakim, auteur sur ce sujet de plusieurs articles sur Agitations. L’émission (20 minutes) comporte : Une explication de l’explosion des crimes racistes en France au cours de l’été 1973 (circulaires Marcellin-Fontanet de 1972 d’arrêt de l’immigration de travail, crise et restructuration post-fordiste du capitalisme, multiplication des luttes des travailleurs arabes, montée d’un discours raciste décrivant l’immigration comme une « invasion » dangereuse) ; Un rappel du caractère structurellement raciste de l’organisation du travail capitaliste, notamment au cours des « Trente Glorieuses » ; Une critique de la médiatisation sélective des crimes racistes ; Une histoire du Mouvement des Travailleurs Arabes (MTA), des Comités Palestine à la grève contre le racisme de septembre 1973 ; Une critique du discours raciste (notamment islamophobe) du gouvernement lors des grèves de Talbot-Poissy de 1983-84

  • Révolution, contre-révolution et guerre en Syrie

    Révolution, contre-révolution et guerre en Syrie

    15/11/2019 Duración: 01h46min

    Une émission d’analyse de l’insurrection syrienne de 2011, de sa répression, de sa militarisation et de son internationalisation – avec VP, co-auteur à ce sujet de plusieurs articles parus sur Agitations autonomes, Lundi matin et Solitudes intangibles. L’émission (1 heure 40 minutes) comporte : Une critique de l’anti-impérialisme des imbéciles et sa lecture conspirationniste du soulèvement syrien ; Une analyse critique des racines historiques du régime de Bachar Al-Assad ; Un décryptage du caractère (pro)impérialiste du régime d’Al-Assad ; Une analyse de l’opposition au régime de Assad pré-insurrection ; Un historique du soulèvement en Syrie de 2011 et de sa répression féroce, ainsi que des « réformes » contre-insurrectionnelles de Bachar Al-Assad ; Une description de l’auto-administration aux premiers temps du soulèvement syrien ; Une explication des causes de la militarisation, de la confessionnalisation et de l’islamisation du soulèvement syrien, avant tout liée au r

  • Décoloniser le féminisme occidental – avec Françoise Vergès

    Décoloniser le féminisme occidental – avec Françoise Vergès

    24/10/2019 Duración: 01h23min

    Un entretien autour du féminisme décolonial et du féminisme occidental avec Françoise Vergès autour de son dernier ouvrage, Un féminisme décolonial (La Fabrique, 2019). L’émission (1 heure 20 minutes) comporte : Une genèse de son livre à un niveau personnel et politique : son enfance réunionnaise en tant que femme racisée et fille de militants anti-coloniaux, son séjour dans une Algérie post-coloniale patriarcale, son arrivée en France et sa participation aux luttes anti-racistes, anticapitalistes et féministes des années 1970, et sa réaction au récit fallacieux du féminisme français ; Une définition du féminisme décolonial comme analyse multidimensionnelle (prise en compte des rapports de genre, de race et de classe) et comme projet politique visant à une abolition non seulement du patriarcat, mais également du capitalisme, du colonialisme, de l’esclave et du racisme et de leurs effets genrés ; Une relecture de l’histoire à l’aune des femmes esclaves et de leur oppression spécifique

  • L’offensive turque au Rojava : un décryptage

    L’offensive turque au Rojava : un décryptage

    21/10/2019 Duración: 57min

    Un décryptage et une contextualisation de l’offensive de l’armée turque et de ses supplétifs syriens en cours au Kurdistan syrien (Rojava), avec notamment une analyse du comportement, des réalisations et des alliances géopolitiques du PYD-PKK depuis 2011 et au-delà – avec VP, co-auteur d’un article à ce sujet paru sur Agitations autonomes et sur Lundi matin.

  • Spéculation, gentrification, métropolisation, touristification : la grande restructuration capitaliste des villes

    Spéculation, gentrification, métropolisation, touristification : la grande restructuration capitaliste des villes

    11/10/2019 Duración: 01h28min

    Une émission d’analyse critique des restructurations capitalistes des villes en termes de métropolisation, de gentrification ou encore de touristification, autour de Géographie de la domination. Capitalisme et production de l'espace (Amsterdam, 2018) et de Villes contestées. Pour une géographie critique de l’urbain (Amsterdam, 2014) – avec Cécile Gintrac, géographe et militante critique de l’urbain à Saint-Denis, préfacière de David Harvey et co-directrice (avec Matthieu Giroud, décédé en 2015 au Bataclan) de Villes contestées.

página 1 de 9

Informações: